Une autre vie


J’ai oublié les noms et les gens

Ce que je fus devient confus

Les lieux ne me rappellent rien de précis

J’invente des situations pour avoir une histoire

Je crois en un personnage que je ne suis plus

Si je pouvais tout recommencer

Voudrais-je tout refaire

Savoir tout remettre en question

Avoir le courage de construire autrement

S’affranchir des peurs et des carcans

Ne plus dépendre, vivre sans contraintes

Nous sommes les enfants du vent

Enfantés par le miracle

Dont je n’ai pas su profiter

Pourrait-il reproduire ce mystère

Avoir une seconde chance de se réaliser

Libéré à jamais des chaînes

Est-ce que vivre, c’est ainsi

Est-ce que mourir, c’est ainsi

Le ciel s’assombrit

Les nuages s’amoncellent

La nuit surgit et m’enveloppe

La nuit noire et froide, je pars

Pour certains vivre le lendemain

Était déjà un exploit, un peu vain

Mes rêves existaient un temps

Je n’y ai pas toujours cru suffisamment

La vie est un amas de bonheur et de malheur

Je suis là sans trop savoir pourquoi

Qui m’a donné un but précis

J’aurais probablement aimé cela

J’aurais vécu aussi facilement que cela

J’ai refusé le bonheur qui venait à moi

Pourtant j’ai tout fait pour qu’il soit là

Est-ce que vivre, c’est ainsi

Est-ce que mourir, c’est ainsi

Le ciel s’assombrit

Les nuages s’amoncellent

La nuit surgit et m’enveloppe

La nuit noire et froide, je pars

Les ombres dansent et m’enlacent

Les regrets et les tourments

De ce que je suis devenu

Bridé, apeuré et faussement fier

On est rarement ce que l’on voudrait devenir

Mes rêves emportés par l’ogre de la bienséance

La peur aussi de ce que j’ai laissé s’insinuer

Retenu, avec plein gré de prisonnier autoproclamé

Ces doutes et ces craintes pour ne pas saisir la chance

Est-ce que vivre, c’est ainsi

Est-ce que mourir, c’est ainsi

Le ciel s’assombrit

Les nuages s’amoncellent

La nuit surgit et m’enveloppe

La nuit noire et froide, je pars

Publié
C'est aussi par là !
  • Facebook Classic

C'est aussi là !

  • Facebook Classic

© 2015 - HG -